Comment poser du parquet flottant : le guide étape par étape

Le parquet flottant est devenu un choix courant pour les rénovations de sol, en raison de sa facilité d'installation et de sa durabilité. Cependant, il y a toutes sortes de techniques et de considérations à prendre en compte lors de l'installation de ce type de parquet. Voici un guide étape par étape sur la façon de poser du parquet flottant, qui vous guidera à travers le processus et vous donnera les compétences nécessaires pour réaliser une installation de qualité professionnelle.

A voir aussi : Les secrets du choix du bois pour la menuiserie de qualité

Préparation de la surface

La première étape pour poser du parquet flottant est une préparation minutieuse de la surface existante. Cela implique de nettoyer le sol pour enlever toute la poussière, la saleté ou le gras. Ensuite, vérifiez la planéité du sol avec un niveau. Assurez-vous qu'il n'y a pas de dénivelé important, car cela pourrait provoquer un craquement ou une usure inégale du parquet.

Si vous posez le parquet sur du béton nu, il est impératif d'installer une barrière anti-humidité. Sur du béton revêtu de peinture ou de moquette, il faut également retirer toute matière non-structurale pour une meilleure adhérence du parquet.

A lire en complément : Comment Réparer une Porte qui Grince : Guide Complet

Une fois la surface préparée, il est recommandé de poser une sous-couche insonorisante qui amortira le bruit et les irrégularités tout en protégeant contre l'humidité.

Installation de la première rangée

La première rangée que vous posez définit l’alignement du reste du parquet. Pour la première planche, retirez la languette sur le côté qui adhère au mur, afin que vous puissiez installer le parquet sans espacement excessif.

Placez des cales entre le parquet et les murs pour maintenir un espace de dilatation. La taille de l'espace dépend de la surface à couvrir, mais 8 à 10 mm est habituellement suffisant. Vous pouvez étendre de la colle ou appliquer un adhésif double-face sur le côté non découpé pour maintenir les lames ensemble.

Pose des rangées suivantes

Pour la deuxième et toutes les rangées suivantes, réalisez des découpes à partir de planches pleines pour créer un effet de décalage. Idéalement, chaque lame suivante devrait commencer à la moitié d’une précédente, pour un effet brique.

Veillez à ce que chaque nouveau panneau soit bien serré contre le précédent. Vous pouvez utiliser un marteau en caoutchouc pour l'ajuster correctement. Assurez-vous que chaque rangée est droite en vérifiant avec un fil à plomb.

Dernière rangée

La dernière rangée peut nécessiter d’être coupée en hauteur pour épouser parfaitement les contours du mur. Une scie à main ou des outils électriques sont nécessaires pour couper le parquet à la bonne longueur.

Il est crucial de mesurer et de couper avec précision pour éviter les espaces inutiles qui peuvent être attrayants pour les rongeurs ou accumuler la poussière.

Finitions

Une fois le parquet installé, retirez les cales des murs et remplacez-les par des quarts de rond ou des plinthes. Cela va non seulement cacher l’espace d'expansion, mais aussi donner une touche finale à votre sol.

Nettoyez soigneusement le sol pour éliminer toute la poussière et les résidus. Entretenez-le ensuite avec un produit adapté pour le protéger et lui donner un bel éclat.

La pose de parquet flottant peut sembler intimidante, mais avec un peu de patience et de précision, elle est réalisable même pour des bricoleurs novices. Suivez les étapes décrites dans ce guide et profitez d'un nouveau sol qui ajoutera à la valeur de votre maison et à votre confort. Et n'oubliez pas, si vous rencontrez des difficultés, il existe de nombreux professionnels qui peuvent vous aider à réaliser votre projet dans les règles de l'art. Alors lancez-vous et profitez de votre nouveau parquet flottant !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés